Le dernier développement dans le dossier du projet de petite centrale est arrivé hier soir; le conseil municipal a rejeté la tenue d'un référendum, justement parce que le projet était irrecevable.
Appuyés par la population, la majorité des conseillers ont fait preuve de clairvoyance en décidant de ne pas tenir de référendum sur un projet déjà jugé irrecevable par le Ministère des richesses naturelles.
Une question reste toujours en suspens: pourquoi M. Claude Beaulieu, directeur général de la MRC de Mékinac, le premier à être informé de la décision du Ministère, le 16 mars, n'a-t-il pas transmis cette information? Pourquoi s'est-il comporté en laissant croire que le projet soumis par Hydro-Mékinac pouvait encore être accepté, grâce à des "contacts" politiques?

Pour plus de détails, cliquer sur les liens du Nouvelliste et de Radio-Canada à ce sujet:

http://www.cyberpresse.ca/le-nouvelliste/vie-regionale/mekinac/201005/05/01-4277246-le-referendum-annule-a-notre-dame-de-montauban.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4__2501_section_POS3

http://www.radio-canada.ca/audio-video/pop.shtml#urlMedia%3Dhttp://www.radio-canada.ca/medianet/2010/cbf_tr/bulletinregionalcbftr201005050730.asx&promo%3DZAPmedia_Telejournal&duree%3Dcourt